The Workshop

The Workshop © Christophe Alary

© Christophe Alary

Stéphane Payen saxophone alto
Olivier Laisney trompette
Guillaume Ruelland basse
Vincent Sauve batterie

THE WORKSHOP A ÉCOUTER …

Music by Doug Hammond (Ref : ONZ015)  ACHETER ICI

Workshop2coverouiculturejazz

Perspicuity 2 (D. Hammond /Arrangement : S. Payen)

Conversations with the drum (Ref : ONZ010) ACHETER ICI

Workshop1coverchoc

Nine To Hate (S. Payen) et Sesirnu (S. Payen)

THE WORKSHOP, LES SCORES …

Les scores de Conversations with the drum (ainsi que d’autres partitions de Stéphane Payen) bientôt disponibles chez Independent Border Editions.

THE WORKSHOP EN IMAGES …

THE WORKSHOP EN QUELQUES LIGNES …

Il y a quelques années, à l’initiative de Stéphane Payen, débute l’aventure The Workshop : un quartet laboratoire formé de jeunes musiciens avides de découvertes. Des heures de travail, sans objectifs précis (un luxe !?), pour se découvrir, intérioriser, partager les musiques du saxophoniste, de Doug Hammond (avec qui se produit Stéphane Payen depuis de nombreuses années) ou encore, plus surprenant, celle(s) du compositeur allemand Hans Werner Henze.

En décembre 2012, fort de la complicité qui lie les membres du quartet, The Workshop présente son travail (work in progress sans cesse renouvelé) à un public survolté ! Depuis, le quartet poursuit ses concerts mensuels parisiens et vient enfin d’enregistrer deux disques à paraître en 2015.

A travers ce projet, Stéphane Payen propose une réflexion autour de certains fondements des musiques d’Afrique subsaharienne (principalement d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale). Au fil des années, le saxophoniste et compositeur a poursuivi un travail de recherche important pour comprendre ce qui semble régir des musiques où la notion de collectif est primordiale (comme le sabar sénégalais ou les musiques des pygmées Aka et Ba-benzele).

Il ne s’agit pas ici d’étudier un vocabulaire musical (ou de copier une esthétique) mais plutôt d’en intégrer  la grammaire et de comprendre comment au fil des siècles, des groupes de populations ont su développer des répertoires populaires toujours vivants et toujours plus riches chaque jour (de récentes recherches musicologiques ayant déjà démontrées la richesse et la « complexité » de ces musiques dites traditionnelles – voir les travaux de Simha Arom, Dave Locke, Barak Schmool, Ivan Ormond, Patrica Tang).

Dans la note d’intention d’un précédent projet dirigé par Stéphane Payen et Ivan Ormond (Sabar Ring, avec le groupe Thôt, Ivan Ormond et 7 percussionnistes/danseurs sénégalais) on pouvait lire : « Dans ce monde de zapping, trouver un sens au changement et à la transformation devient salvateur. Un changement qui ne serait plus l’absorption subie des images et des sons sans cesse remplacés par les suivants, mais simplement des métamorphoses nées de ce qui se passent entre les musiciens … ».

A Paris, loin du continent africain, c’est ce que développent depuis deux ans maintenant les musiciens de The Workshop, à leur manière, à partir du vocabulaire et des grammaires proposés par les compositions de Stéphane Payen.

Voir l’agenda pour les prochains concerts !!

THE WORKSHOP, LA MUSIQUE …

Aujourd’hui, The Workshop propose plusieurs répertoires :

  1. Conversations with the drums autour des compositions de Stéphane Payen
  2. Music by Doug Hammond, autour des compositions de Doug Hammond
  3. The Henze Workshop (+ Charlotte Testu – contrebasse), répertoire en quintet à partir des Sérénades (originellement pour contrebasse solo) du compositeur allemand Hans Werner Henze. Ce répertoire présente un concert « croisé » présentant les originaux des pièces pour contrebasse de Henze en contrepoint des versions du quartet.
  4. More conversations en quintet avec deux batteries …