Thôt Agrandi

agrandiestam005-2

Stéphane Payen saxophone alto, composition Gilles Coronado guitare
Hubert Dupont basse Christophe Lavergne batterie
Pierre Bernard flûtes Laurent Blondiau trompette, bugle
Michel Massot trombone, tubas Guillaume Orti saxophone alto, C melody
Antoine Prawerman clarinettes Franck Vaillant batterie
Pierre Van Dormael guitare

En 2002, Thôt se démultiplie lors d’une résidence à l’Estaminet  (Magny Les Haneaux – 78) pour la création et l’enregistrement de Work On Axis (Commande de l’Etat).

Thôt Agrandi (Doc 067/2004)

La presse en parle …

« Tous les spectateurs présents à la Maroquinerie en juin dernier vous le diront. Le groupe Thôt Agrandi, excroissance du quartet de Stéphane Payen, est bien l’une des (moyennes) formations les plus excitantes du moment. Deux heures live, sur une scène intimiste et on est littéralement K.O. par cette substance luxuriante et drue, tendue à l’extrème, déployée en boucles hétérodoxes superposées avec le plus grand soin, dans un process souvent proche de la transe … (les spectateurs) ont pu réaliser à quel point la pratique du jazz en grande formation est une science à réinventer, source d’ébats millimétrés et pourtant orgiaques. Conçu comme une formidable machine illusioniste, l’orchestre donne à entendre de talentueux musiciens des scènes françaises et belges (…) qui maltraitent la partition à coup de polyvitesses et polyrythmies … Payen le mathématicien voit double, Payen privilégie les teintes obscures et les climats distordus, jouant en permanence sur la superposition des couches rythmiques … Malheureusement peu sur scène (mais que font les programmateurs ?) … »
Jonathan Duclos-Arkilovitch – Lettre d’info de l’AJON